AlterAsia

Culture

Malaisie: des films qui osent dire la réalité

Une nouvelle génération de réalisateurs émerge dans le pays. Leurs œuvres s’intéressent souvent à des sujets politiquement sensibles, témoigne The Straits Times.

Il y a plusieurs dizaines d’années, l’Etat de Penang, en Malaisie, abritait une communauté juive. Cette histoire méconnue a inspiré le réalisateur Amir Muhammad. Il s’est demandé à quoi ressemblerait une famille juive dans la Malaisie multiculturelle d’aujourd’hui. Et ce qui arriverait si le fils de cette famille imaginaire était un juif orthodoxe exhortant ses proches à la piété alors que ceux-ci préfèrent être plus “malaisiens” ?

Pour lui, c’est un peu ce qu’ont vécu les familles musulmanes dans les années 1970, quand l’emprise de l’islam sur les jeunes a commencé à s’accroître. Il a donc décidé d’en faire un film. Il s’intitulera Aku Masih Yahudi [Je suis toujours juif ]. Qu’en penseront les autorités dans un pays où les juifs sont considérés comme des oppresseurs de musulmans? Amir, 38 ans, ne s’en préoccupe guère et espère seulement boucler son tournage en quelques mois. Il dit faire des films “pour s’amuser”. Deux de ses productions ont déjà été interdites par le ministère de l’Intérieur : The Last Communist et Apa Khabar Orang Kampung [Comment vont les villageois ?], qui traitaient tous deux de l’époque communiste en Malaisie. Si Amir est l’un des réalisateurs indépendants aujourd’hui les plus en vue en Malaisie, il est loin d’être le seul. La scène indépendante est de plus en plus prolifique depuis quelques années et ses représentants de plus en plus nombreux.

Lire la suite (Courrier International)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

One Comment

  1. Malaisie: des films qui osent dire la réalité | Asean Weaver For Business Blog29/10/2013 at 8 h 03 min

    […] viaMalaisie: des films qui osent dire la réalité. Share this:LinkedInFacebookEmailTwitterPinterestPocketGoogleTumblrWordPress:J’aime chargement… Tags : culture […]

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.