AlterAsia

Politique

Indonésie: jolie prise pour la commission anticorruption

La corruption en Indonésie vient d’atteindre l’inimaginable : le président de la Cour constitutionnelle a été surpris la main dans le sac.

Akil Mochtar, le président de la Cour constitutionnelle, a été appréhendé le 2 octobre au soir à son domicile par des membres de la commission pour l’éradication de la corruption, en compagnie d’un parlementaire – membre du Golkar [parti au pouvoir pendant les trente-deux ans de la dictature Suharto] et trésorier du Haut Conseil des oulémas – et d’un homme d’affaires. Ces derniers étaient en train de lui remettre en liquidités 284 000 dollars de Singapour [160 000 euros] et 22 000 dollars [16 000 euros], afin qu’il se prononce, dans le cadre d’un litige électoral, en faveur du maire d’une circonscription de Kalimantan-Centre, présent aussi ce soir-là.

Via Le courrier International

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.