AlterAsia

Environnement

Comment Singapour se prépare aux risques d’inondations ?

29/09/2013 by AlterAsia in Climat, Environnement

La Commission intergouvernementale des Nations Unies sur le changement climatique devait rendre la première partie de son rapport sur les changements climatiques le 27 septembre. Les gouvernements du monde entier attendent de voir ce que les climatologues ont à dire sur les impacts potentiels dans leurs régions respectives.

Dans le cas de Singapour, les inquiétudes liées à l’impact des changements climatiques portent essentiellement sur les risques d’inondations. Ce rapport des Nations Unies est publié tous les cinq à six ans, et communique les derniers résultats en matière de températures, niveau des mers, et les événements exceptionnels comme les inondations.
En 2007 les résultats étaient comparables à ceux du Secrétariat national singapourien au Changement Climatique : d’ici à 2100, le niveau de la mer autour de Singapour pourrait augmenter de 0,65 mètres, et les températures de 4,2 degrés Celsius.

L’agence singapourienne Resilience Working Group (RWG), chargée de superviser les efforts du gouvernement pour combattre les changements climatiques, a déclaré que les ministères reverraient leurs plans à la lumières des dernières données.

Parmi les futurs challenges auxquels ils peuvent s’attendre figurent des inondations de plus en plus fréquentes. Partout à Singapour les précipitations sont en hausse. L’Agence Nationale pour l’Environnement a affirmé que le nombre de jours marqués d’intenses chutes de pluie augmente d’1 jour et demi par décennie.

En 1980, les précipitations moyennes étaient de 96 millimètres. En 2012 elles atteignaient 117mm. Au vu de la complexité du système climatique, la RWG explique que Singapour ne peut éviter complètement les risques d’inondations.

Cependant, de nombreuses mesures peuvent être prises afin d’aider les Singapouriens à faire face à ce challenge et réduire les risques pour les hommes et les biens. En 2010, le PUB (Public Utilities Board, l’agence nationale singapourienne pour l’Eau) a identifié 22 canaux qui ont besoin d’être modernisés car leur design d’origine ne permet plus de faire face à des tempêtes de plus en plus intenses.

« Nous avons relevé nos exigences en termes de design des canaux d’évacuation. Ces derniers doivent à présent pouvoir s’adapter à de plus fortes pluies, donc nous prêtons une attention particulière à leur capacité », explique Riszuan Ismail, ingénieur en chef (Planification du Drainage) au PUB.

Depuis le début des opérations, certaines parties du canal de Bukit Timah et de la rivière de Kallang ont été rénovées, avec une augmentation de leur capacité de 15 à 50%.

D’autres travaux de rénovation sont en cours sur le canal de Rochor et la rivière de Geylang. Les travaux doivent se faire par tronçons en raison des câbles électriques et des conduites de gaz souterrains qui ne peuvent être coupés. Pendant les opérations, il faut aussi s’assurer que l’eau continue d’être conduite depuis sa source jusqu’au Réservoir de la Marina. D’après le PUB, 60% des travaux sont achevés. Une fois rénové, ce sera deux mètres plus large et 1,7 mètre plus profond, est en forme de U et permet de contenir plus d’eau.

Le prochain canal qui doit être modernisé est le canal de Stamford, sur lequel une nouvelle branche sera ajoutée et un réservoir sera construit. Le projet est de moderniser la totalité des 22 canaux, mais les travaux en sont à leurs débuts et le PUB hésite encore à s’avancer sur une échéance.

Le PUB a également mis en place des stratégies pour préparer la population Est à faire face aux inondations, à l’aide d’alertes SMS lors des fortes pluies, d’images de caméras de surveillance en temps réel des zones inondables, et des mises à jours sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle réglementation a aussi été adoptée en juin 2013. Les constructeurs immobiliers doivent bâtir des structures de type jardins de pluie pour ralentir le flux de l’eau dans le système de drainage public lors des tempêtes, pour des constructions de plus de 0,2 hectares.
Le gouvernement a resserré ses efforts, en particulier après les inondations qui ont touché le centre de Singapour il y a deux semaines. Reste à voir si la détermination de Singapour pourra tenir le rythme des changements climatiques qui affectent et continueront d’affecter le pays.

Photo: micamonkey / Flickr
Traduction: Louise de Nève
Source (Eco-business): Climate change affects Singapore flood risk

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.