AlterAsia

Politique

Anonymous s’en prend au gouvernement cambodgien

Lundi, le collectif de hackeurs Anonymous a mis une vidéo en ligne dans laquelle il avertit le gouvernement cambodgien qu’il a « déclaré la guerre » au CPP, le parti au pouvoir, en réponse à l’altercation avec des manifestants dimanche pendant laquelle une personne est morte, et qui a mis fin aux discussions.

Dans la vidéo titrée “Opération Liberté”, postée sur le site d’Anonymous, ainsi que sur Youtube, un homme en costume, cravate rouge et masque de Guy Fawkes, informe le gouvernement cambodgien qu’il a échoué vis-à-vis de son peuple.

« Gouvernement du jadis grand Royaume du Cambodge… Vous avez fait d’Anonymous votre ennemi, vous nous avez vraiment mis en colère. A présent, nous vous soumettons une menace sérieuse. Vous n’avez – encore une fois – pas pris en considération les demandes du peuple et vous continuez vos méthodes injustes, égoïstes et pathétiques pour votre seul profit », déclare l’homme de la vidéo.

« Nous ne sommes pas un petit groupe de résidents cambodgiens que vous pouvez ignorer, nous sommes un collectif organisé et actif sur le plan mondial et notre message est clair : nous déclarons la guerre au système que vous nous avez imposé. Votre propre peuple constitue à présent votre pire ennemi. » dit-il alors que des sous-titres Khmer défilent en bas de l’écran.

Pendant le discours de l’homme, on entend des sirènes et on voit un tweet annonçant la mort de Mao Chan, 29 ans, mort lors d’un affrontement entre manifestants et la police dimanche soir sur le Pont Monivong de Phnom Penh.

On montre également des manifestations ayant suivi les dernières élections au Cambodge.

Même si le groupe ne parle pas de ses projets dans la vidéo, cela pourra probablement aider la faction locale d’Anonymous au Cambodge à pirater les sites du gouvernement.

Après avoir interrogé un hackeur local du nom de “Black Cyber” au sujet des projets d’Anonyous au Cambodge, ce dernier a répondu: “Les hackeurs vont hacker. C’est ce qu’ils font ».

La semaine dernière, Anonymous Cambodge a piraté au moins cinq sites gouvernementaux, dont celui de la chaîne télévisée TVK, les Archives Nationales, le Journal du Conseil des Ministres et l’Unité Quick Reaction.

Phay Siphan, porte-parole du Conseil des Ministres, a déclaré ce lundi qu’Anonymous ne devrait pas se servir de la mort de Mao Chan pour justifier ses actes de piratage. Il a également déclaré que les actions du groupe équivalaient à du terrorisme.

“Cela n’a aucun rapport”, a-t-il déclaré. “Attaquer des sites gouvernementaux est tout à fait autre chose. C’est un acte terroriste. »

La Cambodge n’a actuellement aucune loi luttant contre le cyber crime afin de se protéger contre le piratage.

Source (Cambodia Daily): Global Hacking Group Anonymous Warns Government in Video
Traduction: Caroline Robert (Tradadev)

Operation Liberté (communiqué/video) #opcambodiafreedom

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.