AlterAsia

Politique

La nouvelle garde bouscule la Malaisie

08/07/2013 by Le Figaro in Gouvernance, Politique

Sous le foulard islamique rose bonbon, un regard de tombeuse. Sourire pétillant, sens de la repartie, la jeune femme svelte a la passion politique chevillée au corps. «Je voulais être physicienne, mais la politique m’a rattrapée. Et je ne reviendrai jamais en arrière, car je m’amuse tellement! C’est si excitant de faire l’histoire.» Nurul Izzah Anwar a hérité de l’esprit aiguisé et du charme de son père, Anwar Ibrahim, le leader historique de l’opposition en Malaisie. Mais à 32 ans, elle a déjà gagné son statut de leader en puissance par son propre talent en accrochant à son tableau de chasse deux ministres.

«Elle a l’étoffe pour devenir la première femme dirigeante de ce pays», juge le député Ong Kian Ming. Lors des élections législatives du 5 mai dernier, elle a conservé de haute lutte son siège de Lambal Pantai, l’un des plus disputés de l’agglomération de Kuala Lumpur, mettant au tapis un poids lourd du pouvoir. «Ce fut une campagne très dure, une élection injuste», explique la mère de deux enfants qui donnait le sein entre deux meetings.

Un scrutin historique au goût amer pour l’opposition qui, pour la première fois depuis l’indépendance, a remporté plus de voix que la coalition gouvernementale arrimée au pouvoir depuis 1957. Mais grâce à un découpage électoral donnant la part belle aux zones rurales conservatrices, le premier ministre Najib Razak a conservé la majorité en sièges au Parlement.

Lire la suite (Le Figaro)
Photo: Prachatai / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.