AlterAsia

Société civile

Orangs-outans, victimes durables de l’huile de palme?

Les plantations de palmiers à huile détruisent irrémédiablement l’habitat naturel des orangs-outans et de l’immense biodiversité des forêts tropicales humides. Les animaux sont indésirables et ne peuvent survivre au milieu des forêts défrichées. Les membres de l’association International Animal Rescue Indonesia (IAR) n’ont plus eu d’autre choix que d’endormir les orangs-outans afin de pouvoir les évacuer de cet enfer.

« Il reste encore des orangs-outans ainsi que d’autres espèces protégées comme le singe nasique dans les minuscules vestiges de la forêt au milieu des plantations » explique Adi Irawan de l’organisation écologiste International Animal Rescue Indonesia (IAR). « Tous les animaux sont menacés sur la plantation. C’est la raison pour laquelle l’entreprise doit mettre immédiatement fin aux défrichements. »

Armés de tronçonneuses et de bulldozers, les travailleurs du producteur d’huile de palme Bumitama Gunajaya Agro (BGA) ont détruit intégralement sa forêt tropicale sur plusieurs kilomètres.

Le producteur d’huile de palme BGA est membre depuis 2007 de la RSPO, l’organisation délivrant le label de l’huile de palme durable. Les clients de BGA se nomment IOI, Wilmar et Sinar Mas, eux-mêmes fournisseurs en huile de palme de l’industrie agroalimentaire et de biens de consommation européenne. Par ailleurs, le système de certification de la RSPO est reconnu par l’Union européenne reconnait pour identifier les agrocarburants « durables ».

Signer la pétition (Sauvons la forêt)
Photo: Digo_Souza / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.