AlterAsia

Société civile

Visite à Paris d’Abednego Tarigan, directeur de Walhi / Les Amis de la Terre Indonésie – du lundi 17 au jeudi 20 juin 2013

Impacts de la mine de nickel de Weda-Bay (Eramet), Indonésie.

Au cœur de l’archipel des Moluques, en Indonésie, l’île d’Halmahera abrite une mosaïque de milieux naturels relativement préservés : lagons poissonneux, rivières à l’eau pure et forêts tropicales dont de nombreuses espèces sont vraisemblablement encore inconnues.

Cette réserve de biodiversité unique au monde est aujourd’hui grandement menacée par des projets miniers, principalement la méga-mine à ciel ouvert de nickel et de cobalt de Weda Bay, actuellement en fin de phase d’exploration. Ce projet est détenu à 60 % par la compagnie Eramet, dont l’État français est actionnaire. Avec une production prévue à terme de 65 000 tonnes par an, il s’agit d’un des plus grands projets de nickel du monde, et selon l’entreprise, ce gisement permettrait de quasiment doubler les réserves en nickel du groupe.

La superficie totale allouée à ce projet minier représente 54.874 hectares de zones boisées, dont 46% de forêts protégées. Les populations indigènes locales, notamment les communautés Sawaï (côtière) et Togutil (forestière), sont fortement mobilisées contre ce projet, qui menace de détruire leurs principaux moyens de subsistances et leurs habitats, puisque 4 villages se trouvent à l’intérieur de la zone d’exploitation prévue. La compagnie minière
n’a même pas versé aux communautés une compensation décente pour leurs terres.

Au vu de la violation des conventions internationales sur les peuples indigènes déjà commises, et des impacts environnementaux de ce projet, Eramet avait remporté les Prix Pinocchio en novembre 2010.
Depuis, la situation en Indonésie ne s’est pas améliorée, au contraire, avec par exemple la condamnation à 9 mois de prison d’un villageois opposé à la construction de la mine.

Mobilisé depuis plusieurs années en soutien des communautés affectées, Abednego Tarigan, directeur de Walhi/Les Amis de la Terre Indonésie, vient donc rencontrer des membres du gouvernement français pour les interpeler et leur demander l’abandon définitif du méga-projet minier Weda Bay.

Plus d’infos: Communiqué de presse

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.