AlterAsia

Environnement

Religion et écologie alliées pour sauver les forêts de Sumatra

« En engageant des leaders religieux dans les approches de gestion durable des ressources naturelles qui sont explicitement fondées sur leurs principes religieux, le projet était à la fois culturellement approprié et reproductible à travers toute l’Indonésie. »

Les chefs religieux musulmans en Indonésie contribuent à freiner la déforestation via le projet financé par l’Initiative Darwin.

Un important projet financé par l’Initiative Darwin et mis en œuvre par l’Institut Durrell de la conservation et de l’écologie (DICE), visant à engager les chefs religieux en Indonésie dans l’action environnementale a vu ses résultats documentés dans un nouveau livre intitulé L’Intégration de la religion dans la conservation: les croyances islamiques et gestion des forêts de Sumatra.

L’île indonésienne de Sumatra est riche en diversité, mais a un taux moyen de déforestation de 2% par an. Compte tenu du rôle central de l’islam dans la vie quotidienne de millions de personnes en Indonésie, le projet a démarré en promouvant l’importance de la conservation de la biodiversité et son utilisation durable par les chefs religieux, dans l’ouest de Sumatra, qui étaient jusqu’à présent largement désengagés dans les questions environnementales.

Co- rédigés par un large panel d’experts d’organisations remarquables, comprenant DICE, Fauna & Flora International (FFI), la Fondation islamique pour l’écologie et les Sciences environnementales, le British Council et Conservation International, l’ouvrage fournit un modèle pour que les efforts futurs de conservation puissent être dirigés à travers l’Asie du Sud-Est et le reste du monde musulman.

Le Docteur Matt Linkie, le directeur du programme de Fauna & Flora International à Aceh déclare que « FFI est fier d’avoir contribué à cet important ouvrage. L’application d’une approche de la conservation basée sur la foi religieuse, conduite lors d’un projet de trois ans – dont FFI est un partenaire principal – est une approche réfléchie, et nous nous sentons que cela va porter ses fruits pour les années à venir. »

En engageant des leaders religieux dans les approches de gestion durable des ressources naturelles qui sont explicitement fondées sur leurs principes religieux, le projet était à la fois culturellement approprié et reproductible à travers toute l’Indonésie. 

Les partenaires du projet ont constaté qu’en impliquant directement les membres de la communauté dans des activités telles que des campagnes pour des mosquées vertes, ou encore des projets de replantation et de pépinières agro-forestières, un fort sentiment d’appartenance et de fierté se créait. Une évaluation par questionnaires, faite avant et après chaque activité, a montré une augmentation significative à la fois dans la connaissance des enjeux et du rôle de l’Islam dans la protection de la nature.

Traduction: Aliénor Simon

Source (Ally Catterick*, Fauna & Flora International): Religion and Conservation combine to save Sumatra’s forests

Photo: J.E.McKay

*Ally a travaillé à la Communication pour le secteur culturel à Melbourne, et s’est dirigée vers FFI lors de l’arrivée de l’ONG en Australie en 2008. Elle s’est installée au Royaume-Uni pour occuper le poste de Responsable de la communication au sein de l’ONG. Ally est désormais la directrice générale de la Communication de FFI.

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.