AlterAsia

Environnement

Jugement historique pour les droits fonciers en Indonésie

Grand succès pour les populations autochtones et leur organisation AMAN en Indonésie : la Cour constitutionnelle a décidé de rendre nulle et non avenue la propriété de l’État indonésien sur leurs territoires forestiers coutumiers, empêchant le gouvernement d’y délivrer des concessions d’exploitation ou de plantations.

L’Alliance des peuples autochtones de l’Archipel (AMAN) a dû lutter longtemps et avec acharnement pour obtenir une décision favorable de la Cour constitutionnelle d’Indonésie: « Les populations autochtones ont le droit d’utiliser la forêt pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Les droits des communautés ne seront pas éradiqués tant qu’ils seront protégés par l’article 18b de la Constitution. » Ces mots cités par l’agence de presse officielle du gouvernement indonésien sont ceux du juge Muhammad Alim pour motiver son verdict du 16 mai 2013.

Ainsi, l’État indonésien n’est plus autorisé à qualifier les territoires ancestraux des autochtones comme « domaine forestier de l’État » et, les considérant comme tels, de délivrer de lucratives concessions d’usage à des entreprises souvent puissantes.

Lire la suite (Sauvons la forêt)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.