AlterAsia

Economie

Au Cambodge, les revendications sociales montent dans le textile

Importante zone de délocalisation pour les grands groupes mondiaux du textile, le Cambodge connaît un boom de son secteur de la confection et, en parallèle, une montée des revendications salariales et pour de meilleures conditions de travail.

Dernier incident en date, plusieurs centaines d’ouvriers en colère s’en sont pris fin mai à une usine textile cambodgienne qui travaille pour le géant américain des articles de sport Nike . Ils demandaient une augmentation de salaire. Des affrontements ont eu lieu avec la police.

Ces incidents sont survenus quelques semaines après la mort de 1 100 ouvriers dans l’effondrement d’un immeuble au Bangladesh, autre nation qui sert d’atelier textile pour les grands distributeurs de la planète.

Plusieurs géants mondiaux ont déjà connu des mouvements sociaux au Cambodge comme Hennes and Mauritz (H&M), Wal-Mart Stores, Gap ou Puma.

Le Cambodge, où le secteur textile emploie 300.000 personnes, est pourtant souvent considéré comme un des pays modèles dans le domaine de la fabrication de vêtements à bas coût, parce que l’Organisation internationale du travail (OIT) y surveille les conditions de salaires et de travail, dans le cadre via le programme Better Factories Cambodia (BFC).

via Au Cambodge, les revendications sociales montent dans le textile (Les Echos).

Aussi:
Cambodge: Manifestation après l’arrestation d’ouvriers d’un sous-traitant de Nike (AFP/Fashion Mag)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.