AlterAsia

Politique

Protestations contre l’attribution d’un prix pour la “tolérance religieuse” au président indonésien

De nombreux Indonésiens pensent que leur président, Susilo Bambang Yudhoyono, ou SBY, ne mérite pas le World Statesman Award (Prix mondial du chef de l’Etat) qui lui a été décerné par la Fondation interconfessionnelle basée aux États-Unis, Appeal of Conscience (Appel de la conscience), le 30 mai 2013 à New York.

Lorsque l’attribution du prix a été annoncée, beaucoup d’Indonésiens ont immédiatement relevé que SBY a fait peu pour répondre à l’intolérance croissante et à la violence religieuse dans le pays musulman le plus peuplé du monde. En effet, les attaques [fr] contre les groupes religieux minoritaires ont augmenté dans le pays au cours de ces dernières années.

Imam Shofwan, un habitant de Jakarta, a lancé une pétition sur Change.org:

Mon nom est Islam, je suis d’une famille musulmane de Nadhlatul Ulama. […] En tant que citoyen musulman et indonésien, je suis gêné par les nombreux cas de violence religieuse sous le gouvernement actuel. Les groupes extrémistes sont autorisés à tuer les chiites et les Ahmadiyya. Dans plusieurs régions à majorité chrétienne, construire des mosquées devient de plus en plus difficile. Les autorités locales ont limité la construction d’églises chrétiennes, y compris à HKBP Filadelfia et GKI Yasmin près de Jakarta. […] Je demande à ACF de reporter l’attribution du prix jusqu’à ce que SBY améliore sa performance en matière de protection des minorités en Indonésie.

Sa pétition a reçu le soutien d’un prêtre catholique, le Père Frans Magnis Suseno :

Mesdames et Messieurs de l’organisation Appeal of Conscience Foundation (ACF), […] Ne savez-vous pas que le président Susilo Bambang Yudhoyono au cours de ses 8 ans et demi de fonction, n’a pas une seule fois dit quelque chose au peuple indonésien au sujet du respect des minorités dans le pays? Qu’il a honteusement évité de prendre ses responsabilités pour la violence croissante à l’égard des minorités Ahmadiyya et des chiites? Des centaines de personnes parmi elles ont été chassées de chez elles sous la présidence de Susilo Bambang Yudhoyono, elles continuent de vivre misérablement dans des endroits comme les gymnases…

Quelques jours avant la cérémonie de remise du prix, des victimes de violences religieuses se sont rassemblées devant le Palais présidentiel à Jakarta pour présenter au président Susilo leur “Prix des déclarations”.

Pendant ce temps, des expatriés indonésiens avaient organisé un sit-in de protestation devant l’hôtel où se déroulait la cérémonie de remise des prix.

Abdul Muchtar a affirmé avoir été soudoyé pour exprimer son soutien à cette l’attribution de ce prix:

J’ai été contacté pour soutenir l’attribution du prix à SBY à New York.
 On m’a offert 100 dollars plus le transport aller/retour, le déjeuner et le dîner. 
Apparemment, mes amis à New York, dans le New Jersey, à Philadelphie, en Virginie, Washington DC, et au Maryland ont été contactés eux aussi pour se voir offrir les mêmes avantages. J’en ai la nausée, c’est dégoûtant.

L’ambassade d’Indonésie à Washington DC, a publié une déclaration sur le site d’informations Pedoman pour réfuter l’accusation de recrutement de supporters:

L’ambassade indonésienne (KBRI) tient à préciser que les informations citées par www.pedomannews.com sont complètement fausses. L’ambassade d’Indonésie à Washington, son consul général aux États-Unis et le personnel n’ont jamais promis une récompense financière ou d’autre nature aux citoyens indonésiens pour soutenir l’attribution du prix « World Award Statesman » au président Susilo Bambang Yudhoyono par la Fondation Appel de la Conscience (ACF) le 30 mai 2013.
[…]
C’est même le contraire: Hier, nous avons reçu des informations de plusieurs sources dignes de foi faisant savoir qu’il y avait un Indonésien qui appelait des membres de la diaspora indonésienne aux Etats-Unis pour leur offrir 100 $ pour participer à une manifestation contre le Président à New York. Les gens ont été scandalisés et l’ont signalé à l’ambassade.

Lire la suite (Global Voices Online)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.