AlterAsia

Economie

Cambodge: Des employés d’un sous-traitant de Nike blessés par la police

Quelques semaines après le drame de Dacca et en attendant que les marques occidentales signent de nouvelles chartes de sécurité, un nouvel incident perturbe les tentatives d’apaisement…

La situation des employés des usines d’Asie du Sud connait un nouveau rebondissement. Au moins vingt-trois employés d’une usine fabriquant des vêtements pour la marque américaine Nike ont été blessés ce lundi au Cambodge lors d’une intervention de la police locale qui tentait de mettre fin à une manifestation pour l’augmentation des salaires, selon un représentant syndical. La police n’a pas souhaité commenter, d’après le New York Times. Un porte-parole de Nike a précisé que la situation était prise au sérieux, rappelant que la marque exige que ses fournisseurs repsectent la liberté de ses employés. 

La police a pourant reçu l’ordre de disperser près de 3 000 employés, essentiellement des femmes, qui bloquaient l’accès à la route menant à leur usine, dans la province de Kampong Speu, à l’ouest de la capitale, Phnom Penh.

Le mouvement de manifestation avait commencé mardi dernier et réclamait à l’entreprise (le sous-traitant de Nike) qui emploie plus de 5 000 personnes, d’augmenter leur salaire de 14 dollars pour les aider notamment à payer le transport, le loyer et les frais de santé. Ils ont actuellement payés 74 dollars par mois, le salaire minimum.

viaCambodge: Des employés d'un sous-traitant de Nike blessés par la police – 20minutes.fr.

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.