AlterAsia

Société

La Thaïlande pourrait autoriser le mariage gay

En Thaïlande, le mariage gay pourrait être voté cette année au Parlement.Une première pour la région Asie-Pacifique.

La Chambre des Représentants devrait examiner le projet de loi sur le mariage gay au cours de l’année. Chumaporn Taengkliang, activiste pour les droits des personnes du même sexe et faisant partie du groupe Anjaree parle à Pravit Rojanaphruk (The Nation) du futur de ce projet et de ce qu’il signifierait pour la Thaïlande. Voici quelques extraits:

Pensez-vous que la Thaïlande fera passer le projet de loi?
Quelques députés (ceux qui sont pour le projet) nous ont demandé de recueillir 10.000 signatures afin de donner plus d’importance au projet. Cela permettra également aux gens de devenir membres du sous-comité. Ceux faisant partie de la société civile pensent qu’une discussion plus large est nécessaire afin d’élaborer un projet qui inclurait les droits des personnes transgenres, ce qui n’est pas le cas pour le projet actuel. Le projet proposé ne donne que le droit aux personnes gays et lesbiennes de s’unir légalement.

Ce qui manque encore à la Thaïlande, est une loi sur l’identité qui garantirait les droits des personnes transgenres. Néanmoins, les députés pensent qu’il faudrait commencer par une étape simple et limitée.
 
Envisagez-vous qu’un groupe serait en opposition totale avec le projet?

Aucun groupe opposant ne s’est encore manifesté publiquement, mais nous nous attendons à une opposition à l’intérieur et à l’extérieur du Parlement. Les parents pourraient être inquiets et penser que cela lancerait une mode auprès de leurs enfants et les professeurs pourraient penser qu’ils auront plus de travail. En réalité, la loi n’apprend pas aux gens à devenir homosexuels, elle ne fait que garantir leurs droits.

Certains pourraient argumenter qu’être en faveur d’une telle loi est « anormal » ou que c’est contre-nature. Comment réagiriez-vous?

Sont-ils anormaux ? Nous ne pouvons pas nier le fait que les personnes avec une orientation sexuelle différente existent déjà. L’Organisation Mondiale de la Santé est revenue sur sa déclaration disant que les personnes homosexuelles étaient anormales. Quant aux Nations Unies ; le secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré vouloir protéger les droits de chacun. L’an dernier, les Nations Unies ont créé un département pour l’Orientation Sexuelle et l’Identité des Sexes à New-York et en mars, le groupe a lancé sa première étude en Thaïlande.
 
Que gagnera la société en général de cette loi?

Plus de personnes se verront garantir leurs droits. Que vous soyez lesbienne, gay, bisexuel ou transgenre (LGBT), vous ne perdrez rien. Mais si votre enfant ou vos amis sont LGBT, leurs droits seront protégés grâce à la nouvelle loi.

A quoi ressemble la situation en Thaïlande comparée au reste de l’Asie?

Il y a actuellement trois pays en Asie qui veulent faire passer des droits similaires : Taïwan, le Vietnam et la Thaïlande. Si nous réussissons en premier, nous deviendrons les pionniers de la région d’Asie-Pacifique. Au Vietnam, le processus n’en est qu’au tout début car ils essaient de déposer une requête auprès du tribunal. A Taïwan, on parle de revoir la loi sur le mariage. La Thaïlande a les meilleures chances si un débat est organisé au Parlement.
 
Y a-t-il quoique ce soit que la Thaïlande puisse apprendre des revendications pour le mariage pour tous actuellement en cours aux États-Unis?

Aux États-Unis, le combat a été long et chaque Etat peut faire passer ou modifier sa propre loi. En Thaïlande, cependant, la situation ressemble davantage à celle de la France d’il y a 10 ou 20 ans.

Aux États-Unis, le combat faisait partie de la politique de Barack Obama. Mais pour les Thaïlandais, le soutien des droits gays et LGBT est une façade.
 
Nous les acceptons en tant qu’attractions commerciales et touristiques, mais dans beaucoup de cas, les enfants doivent partir de chez eux pour revendiquer leur identité sexuelle.

Pravit Rojanaphruk (The Nation), traduit par Caroline Robert (Tradadev)
Source (Prachataï): http://prachatai.com/english/node/3564?

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.