AlterAsia

Economie

Thaïlande: abus sur les travailleurs d’une filière agro-alimentaire destinée à l’Europe

Des usines de boîtes de thon ou de jus de fruits destinés au marché européen sont soupçonnées de graves violations du droit du travail.

Recours au travail des enfants, bas salaires, harcèlement, discrimination, violence physique : trois usines, de thon en boîte ou de concentré d’ananas, dont les produits sont destinés aux marchés européen et américain, sont pointées du doigt en Thaïlande pour graves violations du droit du travail.

Installée dans la province de Prachuap Kiri Khan, à 230 kilomètres au sud-ouest de Bangkok, Natural Fruit Company (NFC) emploierait 700 travailleurs birmans dont 200 non enregistrés. Certains seraient âgés de 14 ans seulement. Selon l’ONG finlandaise Finnwatch, les passeports de ces ouvriers étrangers auraient été confisqués pour les empêcher de changer d’employeur et les forcer à accepter des salaires inférieurs au minimum légal. NFC fournit le groupe hollandais Refresco dont les boissons sont notamment distribuées par Aldi, Lidl ou Carrefour.
Source : Asie-info

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.