AlterAsia

Société civile

Plus d’excuses pour l’inaction de l’UE sur les exportations cambodgiennes entachées par l’accaparement des terres

Source: FIDH
La FIDH se félicite de la résolution adoptée par le Parlement européen le 26 octobre dernier, qui enjoint la Commission européenne d’ « enquêter sur l’escalade de violations des droits de l’Homme au Cambodge. »

La résolution souligne que la cause de cette escalade est clairement liée aux concessions foncières économiques et à l’accaparement des terres liés aux exportations vers l’Union européenne. Les députés européens appellent l’UE à « suspendre, de manière temporaire, les préférences Tout sauf les armes (TSA) sur les produits agricoles émanant du Cambodge dans le cas où des violations des droits de l’Homme sont constatées. »

Cet appel devrait être pris en compte sans plus attendre. Au cours des seules dix dernières années, plus de 400 000 Cambodgiens ont été touchés par l’accaparement des terres et par des expulsions forcées à Phnom Penh et dans 12 autres provinces. Les défenseurs des droits de l’Homme portant assistance à ces victimes de violations de leurs droits fonciers sont de plus en plus confrontés à des intimidations, à la pénalisation de leurs activités, voire même à des assassinats. Les violations des droits fonciers et droits au logement qui ont lieu en ce moment sont répandus et systématiques, et ont considérablement augmentés depuis que le Cambodge bénéficie de l’initiative TSA de l’UE. Les préférences commerciales de l’UE ont encouragé une course à la production et à l’exportation de certains produits agricoles lucratifs, notamment le sucre, dont il a été démontré qu’elle contribue à des violations graves des droits de l’Homme au Cambodge.

La suite du communiqué

Lire aussi: Cambodia: A Mounting Human Rights Crisis (Note de la FIDH, en anglais – PDF).

Illustration: Blood Sugar Campaign

VOIR EGALEMENT

Documentaire Aprodev: Terre confisquée, futur volé

Reportage de l’AFP: le sucre du Cambodge vire à l’amer pour les paysans expropriés

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.