AlterAsia

Société

Le premier juge des Philippines limogé

03/06/2012 by Asie Info in Justice, Société

Au terme de quatre mois de procès devant le Sénat, Renato Corona, président de la Cour suprême, reconnu coupable d’enrichissement personnel, a été démis de ses fonctions le 29 mai.

La chambre des Représentants avait voté son impeachment en décembre 2011. Renato Corona devait alors répondre devant le Sénat, transformé pour l’occasion en tribunal, d’accusations d’enrichissement personnel et de partialité dans ses fonctions. Les Sénateurs, par un vote de 20 contre 3, l’ont reconnu coupable d’avoir caché des avoirs bancaires s’élevant à 2,4 millions de dollars, rapporte le Philippine Daily Inquirer qui a suivi minute après minute l’annonce du verdict. L’accusé avait tenté la semaine dernière de se défendre en affirmant avoir constitué sa fortune au fil des ans, depuis qu’il était étudiant, et en mettant au défi les législateurs ayant voté son impeachment de rendre publics leurs propres comptes bancaires.

Le procès retransmis à la télévision a tenu en haleine pendant plus de quatre mois les Philippins. Au-delà de M. Corona, il s’agissait aussi d’un duel par procuration entre le président Aquino et l’ex-présidente Gloria Macapagal-Arroyo. Un mois avant le terme de son mandat en 2010, cette dernière avait en effet nommé M. Corona à la tête de la Cour suprême, espérant ainsi elle-même échapper à des poursuites judiciaires. Mais en entrant à Malacanang, le palais présidentiel à Manille, Benigno Aquino a lancé sa croisade contre la corruption. Gloria Macapagal-Arroyo devra elle-même répondre d’accusations de corruption. Avec le limogeage de M. Corona, le président remporte une première victoire. C’est aussi, écrit le New York Times, «dans un pays où les hauts dirigeants sont souvent chassés du pouvoir par la rue et où aucun impeachment n’a jamais abouti, un verdict qui sonne comme une victoire de la maturité politique des Philippines».

Source: Asie-Info
Photo: Le 17 mai 2010, Renato C. Corona prête serment auprès de la Présidente Gloria Macapagal Arroyo lors de son entrée en fonction de Président de la Cour Suprême des Philippines (AVITO C. DALAN/PCPO). Copyright: Piercing Pens/Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.