AlterAsia

Société

A Bali, la lutte d’une Américaine contre la mortalité infantile

14/01/2012 by Asies in Santé, Société

Quand Putu Itayani est arrivée au terme de sa grossesse, l’heureux événement aurait pu se muer en catastrophe financière: un accouchement en Indonésie peut coûter plusieurs mois de salaire.
Ainsi pour son premier enfant, elle avait dû payer une sage-femme de son village un million de roupies indonésiennes (85 euros), soit deux mois du salaire de son mari.

Pour son deuxième bébé, Itayani s’est rendue à la clinique Yayasan Bumi Sehat, à Nyuh Kuning, près de la ville touristique d’Ubud, sur l’île indonésienne de Bali, fondée par une Philippino-Américaine, Robin Lim qui s’est donnée pour mission d’aider les parturientes les plus pauvres de l’archipel.

« Pour quelqu’un de pauvre comme moi, cette clinique est une véritable aubaine, explique Putu Itayani. Ils fournissent un service formidable et on ne paie que ce qu’on peut, voire rien ». La jeune mère de famille a ainsi fait un don de 100 000 roupies indonésiennes (8,5 euros).

« On ne refuse personne, confirme Robin Lim, 55 ans, qui a fondé la clinique en 2005. Ici, une prostituée ou une mendiante reçoit les mêmes soins qu’une riche ».

Elle a été élue le mois dernier « héros de l’année » par les auditeurs de la chaîne américaine CNN, un titre accompagné d’une enveloppe de 300 000 dollars.

« 981 mères vont mourir aujourd’hui dans la fleur de l’âge, et autant demain et le jour suivant. Aidez-moi à changer cela », a-t-elle dit en recevant le prix.

Source : WEBASIES

Print Friendly

Tagged ,

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.